La transition digitale en 6 points clés

Avec les crises récentes qui ont secoué le monde, le sujet de la transition digitale est revenu au cœur des débats, notamment au niveau des enjeux des entreprises. Plus que jamais, la transformation numérique requiert une réorganisation des équipes et des méthodes de travail, une compréhension des nouveaux enjeux et des investissements à la hauteur des objectifs. Si on ajoute à cela le manque de compétences numériques de certains collaborateurs, la transition peut être très compliquée. Il existe tout de même des points qu’il convient de prendre en compte pour la réussite de cette transition digitale.

Transition digitale : la définition des objectifs

Après avoir défini et partagé votre vision, il convient de définir des objectifs SMART (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et délimité dans le temps). Cette technique est d’ailleurs très utilisée dans les projets d’entreprise. Et afin d’augmenter vos chances de réussite, il est également possible de se servir de la méthode des OKR, soit Objectifs and Key Results. Celle-ci sert à piloter les objectifs et à les lier aux actions dans toute l’entreprise. On la retrouve le plus souvent dans les GAFAM, et plus particulièrement au sein des entreprises technologiques réputées à l’image de Facebook ou LinkedIn.

Les OKR sont répartis en objectifs et en 4 résultats sur des durées de trois mois afin de rester agiles. Cela permet aussi d’estimer la progression en temps réel.

Quelle que soit la méthode pour laquelle vous avez opté, sachez qu’il ne peut y avoir de transition digitale sans objectifs clairs : nous vous conseillons d’ailleurs de faire appel à des experts de la transition digitale à Rennes afin de mieux structurer votre projet de transformation numérique.

objectifs transition digitale

Placez les données et les clients au centre des décisions

Les entreprises disposent d’une véritable mine d’or, à savoir leurs données. Le seul bémol est qu’elles ne savent pas comment faire pour les exploiter. Toutefois, la donne a changé avec l’émergence du big data. En effet, la démocratisation des outils SaaS permet la centralisation des données ainsi que leur conversion en informations exploitables. Ainsi, ces données pourront servir à :

  • accroitre le chiffre d’affaires,
  • prendre ou valider des décisions,
  • optimiser le pilotage de l’activité,
  • améliorer l’expérience client.

La grande innovation des entreprises connues telles que Slack, Amazon, Facebook, Netflix, etc. repose sur la considération du client en tant que moteur de croissance.

L’alignement des équipes de la transformation digitale

Une transformation digitale réussie implique également l’alignement des équipes, notamment le marketing et les ventes. La plupart du temps, ces deux domaines évoluent séparément alors qu’ils font partie intégrante du parcours d’achat et sont garants de l’expérience client. D’ailleurs, leurs relations génèrent parfois des frictions.

Toutefois, il existe des solutions qui permettent de résoudre ce problème. Il s’agit notamment du Smarketing qui est une méthode de management grâce à laquelle vous pourrez efficacement aligner ces deux services et assurer un profit sur le moyen long terme.

Il faut savoir que l’alignement des équipes est un point fondamental dans le cadre de la transition numérique. C’est la raison pour laquelle vous ne devez aucunement le négliger.

La sensibilisation et la formation des collaborateurs

Nombreux sont ceux qui pensent que ce sont aux autres de changer et de s’adapter. Or la transition digitale passe par l’élimination de nombreuses barrières, particulièrement sur le plan organisationnel. En réalité, elle requiert une vraie transformation humaine ainsi qu’une mobilisation autour d’une vision commune.

De même, il est capital de sensibiliser les coéquipiers aux enjeux de la digitalisation, notamment à la culture client. Former les salariés en continu sur l’utilisation des nouveaux outils numériques et des méthodes afin qu’ils soient libérés de leurs craintes est donc un impératif.

transformation digitale entreprise

La présence en ligne

Pour une transition digitale réussie, il faut commencer par travailler votre présence en ligne. Et pour cause, c’est là que commence et continue le parcours d’achat des clients. Selon les études, 80 % des clients se renseignent sur Internet avant de faire un achat en B2B. De même, 88 % du parcours client est effectué en ligne.

Vous aurez alors besoin d’un site Internet efficace ayant la capacité d’attirer les visiteurs et de les convertir. En effet, celui-ci doit être irréprochable et facile à trouver par les prospects. Il doit également être mobile, sécurisé et offrir une expérience de navigation irréprochable aux internautes en apportant des solutions à leurs problématiques. Outre le caractère visuel, vous devez aussi intégrer dans votre site web une partie e-commerce ou un entonnoir afin de générer des leads. Pour ce faire, pensez à produire votre propre contenu. Il est impératif que celui-ci soit pertinent, unique et utile.

Par ailleurs, un chatbot sera également le bienvenu pour répondre aux questions des internautes. Également appelé agent conversationnel, il s’agit d’un programme pouvant converser avec ces derniers, en se basant sur l’intelligence artificielle ou sur des scénarios préétablis.

Enfin, on pense aussi aux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, LinkedIn, etc. Cependant, sachez qu’une présence sur ces territoires nécessite une prise en compte de vos communautés, un déroulement de campagne de promotions et une mesure du ROI. Pour connaître les réseaux à adopter, il faut tout simplement vous baser sur la stratégie mise en place selon la cible.

Le déploiement des outils nécessaires à la transition digitale

L’avènement des outils SaaS et des plateformes PaaS a considérablement bouleversé l’utilisation des outils classiques. Et cela, dans tous les services : comptabilité, ressources humaines, marketing, vente, logistique, production, etc. Du côté des équipes marketing, un logiciel CRM est indispensable pour le bon pilotage, la centralisation des ventes, du marketing et du support client.

Cet outil concerne avant tout ce qui touche le client. Et étant donné que ce dernier est au cœur même de la transition, il est évident que le déploiement de tels outils plonge l’entreprise dans une toute nouvelle ère, avec l’alignement des objectifs marketing et commerciaux. L’objectif final est de mieux servir, quels que soient les canaux utilisés.

Enfin, qui dit SaaS dit également Cloud Computing. Ce dernier consiste à stocker et à sécuriser les données de l’entreprise sur les serveurs de sociétés spécialisées. Les données seront accessibles depuis n’importe quel appareil connecté à Internet, ce qui facilite amplement le travail collaboratif en ligne.

Vision, objectifs, méthodes, alignement des équipes, déploiement d’outils sont autant de points à prendre en compte pour la réussite de la transition digitale. Afin d’assurer une réussite de vos actions, faites appel à une agence digitale réputée.

Noter cet article