En quoi l’industrie du sport fait-elle figure d’exemple dans son adaptation au numérique ?

Avec une présente prépondérante dans le contenu proposés sur les médias en ligne, le sport traditionnel, conjugué à l'émergence du esport, réussit une parfaite adaptation au numérique !
sport numérique

Si le sport a toujours été une partie importante de la société humaine et, par là même, de l’économie, il a acquis un statut bien particulier aujourd’hui. Pour preuve, c’est une des choses les plus diffusées sur la télévision, les plus regardées en streaming, et les plus discutées sur les réseaux sociaux et les forums.

Le sport a réussi une transition parfaite vers le monde du numérique en adaptant son offre et ses possibilités à mesure que la technologie avançait.

Plus encore qu’une adaptation au numérique, le sport a réussi l’exploit de s’approprier une pratique liée à la technologie pour en faire un véritable sport largement en tête dans sur la plateforme de streaming de la jeunesse : Twitch.

Érigé en exemple à travers le monde par les spécialistes en économie digitale et marketing, analyse d’une conversion réussie du monde du sport vers le numérique.

Des débuts à la télévision jusqu’aux réseaux sociaux, le sport devenu spectacle audiovisuel

La première diffusion d’un événement sportif en direct à l’international est les Jeux de Rome en 1960. Événement mondial à l’époque, la compétition reste aujourd’hui détentrice du record de téléspectateurs avec 4,7 milliards pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008. En France, parmi les dix meilleures audiences de l’histoire, une seule ne concerne pas directement le sport. La popularité du sport à la télévision n’est donc pas à refaire.

jeux olympiques drapeau symbole JO
Depuis L’Antiquité grecque, le sport est un formidable moyen de popularité

Mais, plus que cela, les clubs de football, les athlètes, comme les fédérations ont su user de l’apport des réseaux sociaux pour diversifier les offres et acquérir de nouveaux marchés. Le compte Instagram de Cristiano Ronaldo en est la preuve.

En surfant sur une popularité déjà existante, le sport a su se faire payer par des diffuseurs, tout en offrant aux entreprises intéressées la possibilité d’investir pour lier leurs images à celles des clubs ou sportifs en question.

Le cercle vertueux n’a donc cessé de produire de la richesse et de la popularité. L’inflation dans le milieu du sport avec des sommes vertigineuses concernant les transferts et les salaires sont en partie la conséquence de cette hégémonie du sport dans le milieu de la diffusion.

Alors, maintenant que l’esport, cette pratique sportive du jeu vidéo est entrée dans la grande famille du sport, la domination va encore prendre de l’ampleur.

L’esport, symbole de la fusion entre numérique et sport

L’esport possède aujourd’hui toutes les caractéristiques d’un véritable sport. Des équipes professionnelles, des joueurs stars, des transferts, de l’exposition, des trophées. Si l’exposition n’est pas la même avec une absence de la télévision et une prédominance des plateformes de streaming, le marché est aussi grand. La domination du sport dans les médias n’a fait que pousser l’esport un peu plus sur le devant de la scène.

L’industrie, elle, a accueilli ce nouveau avec un enthousiasme non dissimulé. Aujourd’hui l’économie de l’esport pèse plusieurs milliards, et elle est en perpétuelle ascension.

Il est donc naturel dans ce contexte qu’un sport récemment entré dans le club fermé des disciplines olympiques ait rapidement acquis un marché pour les paris.

simulateur de course esport
Si l’esport tire ses origines en Asie avec pour socle l’amour du jeu vidéo, le sport n’a pas hésité à mettre la main dessus, comprenant tout de suite le potentiel incroyable de la discipline

Une entreprise comme Betway à très rapidement saisi le potentiel incroyable de l’esport, tant en matière de popularité que de paris sportifs. Avec une scène compétitive vivante et des passionnés absolus qui suivent chaque match de leurs teams préférés, la possibilité de parier sur le esport s’est donc imposée tout naturellement aux fans. En plus d’avoir créé un nouvel ensemble de disciplines numériques qui s’inscrivent parfaitement dans le monde du sport, l’industrie a su entraîner les domaines relatifs aux paris, aux organisations, aux fédérations, avec elle.

Tous ces acteurs ont apporté à la numérisation des sports, que ce soit en matière de couverture médiatique ou d’interactions avec celui-ci via des chaînes YouTube ou des plateformes de paris. L’esport n’est que le symbole de cette transformation de l’industrie.

Le sport est le contenu le plus appréciés sur les médias en ligne

Si l’on considère les applications, les médias en ligne, le nombre de spectateurs et de sportifs présents sur les écrans des plateformes de streaming ou de la télévision, le sport est le leader de ces domaines, et de loin.

En adaptant son offre, l’industrie a réussi l’exploit d’utiliser la proximité renforcée entre les professionnels et les fans sur les réseaux sociaux pour adapter le marketing du sport.

Omniprésents sur la toile comme à la télévision, les acteurs de ce sport ont ainsi compris que la bonne santé de leurs disciplines passait avant tout par la popularité qu’elles engendraient.

4/5 - (1 vote)