Devenir informaticien : métier, études, diplôme et salaire

Retrouvez tout ce qu'il y a à savoir pour devenir informaticien : ses missions, les compétences requises, les formations et la rémunération.
Devenir informaticien

Dans notre monde actuel de l’emploi où le numérique prédomine, l’informatique devient un secteur incontournable. Pour gérer tout ce qui est réseau, électronique ou multimédia, un métier est né : informaticien. C’est une activité rémunératrice, et qui attire de plus en plus les nouveaux bacheliers. Mais nombreux d’entre nous reste encore dans le flou total, ne connaissant qu’une infime partie du métier. Afin de mieux vous orienter vers, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir pour devenir informaticien. Découvrez sa description jusqu’au salaire en passant par les formations requises. Avec ce dossier, le métier d’informaticien n’aura plus aucun secret pour vous !

Fiche métier informaticien : rôle et missions

Devenir informaticien, ingénieur informaticien ou ingénieur informatique nécessite de la polyvalence. C’est un métier qui englobe plusieurs branches dans le domaine informatique. Les tâches d’un informaticien au sein de deux entreprises de tailles différentes peuvent ainsi varier. Parmi les spécialités, on cite notamment :

  • le développement de logiciel;
  • la maintenance des systèmes d’information;
  • administration de base de données;
  • la maintenance réseaux et télécoms;
  • l’infogérance informatique;
  • la gestion de l’informatique industrielle.

Compte tenu de la taille de l’entreprise où il exerce ses fonctions, tout ingénieur informaticien a des missions similaires. La plus importante d’entre elles est de trouver des solutions adéquates et à jour pour le parc informatique de son employeur. Que ce soit un projet logiciel ou matériel, l’ingénieur informaticien adapte les demandes de l’entreprise par rapport à la situation technologique actuelle.

C’est à lui de proposer des solutions durables et fonctionnelles dans la conception et le développement de systèmes informatiques et électroniques. Et en même temps, il s’occupe de la gestion de parcs matériels informatiques et réseaux, la conception et le développement informatique au sein de cette dernière. Enfin, il est chargé de la formation du personnel de l’entreprise pour l’utilisation de leurs nouveaux outils informatiques. En addition, il crée un manuel d’utilisation pour faciliter la tâche d’un autre technicien, dans le cas où il serait absent.

ingénieur informatique

Quelles sont les compétences requises pour un informaticien ?

Pour devenir informaticien, il faut acquérir quelques compétences techniques primordiales. Les principales capacités requises dans les métiers de l’informatique sont les suivantes :

  • L’administration d’un réseau informatique;
  • Connaissances en développement web et mobile;
  • Capacité de maintenance de la sécurité informatique;
  • Gestion de parc informatique;
  • La compréhension de l’anglais technique et informatique (très important);
  • La capacité de programmation des outils informatiques, hardware et software;
  • La polyvalence et adaptabilité suivant l’évolution technologique;
  • La capacité de travailler en solo et/ou en équipe;
  • Sens de l’observation, de l’analyse et de l’écoute;
  • Une rapidité de décision face aux contraintes informatiques;

Quelles formations suivre pour devenir informaticien ?

Il y a tout un panel de formations pour devenir un ingénieur informatique. Plusieurs écoles de formations en France proposent des cursus allant du Bac +2 au Bac +5. Ils préparent les étudiants au métier d’ingénieur informatique, en mettant à disposition des formations généralistes et /ou spécialisées (selon l’école).

Les nouveaux bacheliers peuvent intégrer des écoles directement après l’obtention du bac, après une classe préparatoire ou après un Bac +2 (BTS, DUT…).

Parmi eux se trouve Ynov Informatique. L’école propose un cursus pédagogique dans le domaine des métiers de l’informatique. Ce cursus comprend plusieurs branches telles que le développement, la programmation et la gestion d’infrastructures et SI. Le tout se déroule dans une plateforme de peer-to-peer learning Ytrack. Elle permet aux étudiants de co-créer des projets informatiques, pour ainsi progresser ensemble et acquérir des compétences en informatiques dans les meilleures conditions possibles pour devenir développeur ou ingénieur.

Si vous êtes passionné d’informatique et que vous voulez en faire un métier viable, Ynov Campus est l’école qu’il vous faut. Des portes ouvertes sont organisées par l’école aux quatre coins de la France : Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Rennes, Sophia, Toulouse et Aix-en-Provence.

Il y a également Efrei Paris, Epitech, ESGI, Supinfo ou encore ISEP qui vous proposent une formation d’ingénieur généraliste en informatique et technologies du numérique. Une fois le cursus de 3 à 5 ans bouclé, les étudiants pourront immédiatement intégrer une structure professionnelle en tant qu’ingénieur informaticien.

VOIR AUSSI : Devenir Motion Designer : métier, compétences, formation, salaire

Quels sont les diplômes d’informaticien en France ?

Il existe plusieurs domaines informatiques à étudier pour devenir informaticien. Du Bac +2 au Bac +5, les diplômes délivrés sont les suivants :

Bac +2 :

  • Diplôme de BTS informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques
  • BTS systèmes numériques
  • BTS services informatiques aux organisations
  • DUT informatique
  • DUT réseaux et télécommunications

Bac +3 :

  • Licence professionnelle en développement d’application internet-intranet
  • Diplôme de Licence professionnelle en conception, développement et test de logiciels
  • Licence professionnelle en développement informatique multisupport

Bac +5 :

  • Master professionnel en développement web mobile et applications sur plateformes mobiles
  • Diplôme de Master professionnel en développement logiciel
  • Master en méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises
  • Diplôme de Master en informatique professionnelle, option langages et programmation
  • Diplôme d’ingénieur informaticien
  • Master pour exercer dans les métiers du big data

Toutefois, ces diplômes ne sont pas figés dans le temps. Le monde de la technologie évolue à vue d’œil, il faut donc se former en permanence. C’est ce que nous appelons la veille technologique.

Si vous voulez devenir ingénieur informatique, vous devez forcément passer le cap du Bac+5 au minimum. Vous pouvez ainsi acquérir l’un des diplômes de spécialisation ci-dessus.

développeur web informatique

Quel salaire pour un informaticien ?

Le salaire d’un informaticien varie selon son diplôme, ses années d’exercice et chaque entreprise employeuse.

En général, un informaticien avec un diplôme Bac +2 touche environ une rémunération brute de 1600 euros par mois. Celle d’un ingénieur informatique avec un niveau Bac +5 est nettement supérieure. Son salaire de départ peut atteindre les 2 000 euros bruts par mois. A noter que ces nombres peuvent varier durant la carrière de l’informaticien. Si ce dernier se spécialise sur un domaine spécifique, il pourra ensuite proposer ses services avec un tarif nettement plus élevé. Des fois, un ingénieur informatique peut même acquérir jusqu’à 50 000 euros bruts par an.

Comme avec n’importe quel métier, l’expérience est un atout majeur pour déterminer la rémunération d’un informaticien. Naturellement, un débutant Bac +2 ne pourra pas rivaliser avec un ingénieur avec un Bac +5 en termes de salaire. Toutefois, ce dernier dépend également d’un autre facteur important : la taille de l’entreprise. Un informaticien travaillant dans un PME peut avoir un salaire inférieur à celui qui travaille dans une grande structure professionnelle.

Il y a également les systèmes de rémunération. Actuellement, plusieurs entreprises proposent des paiements à l’heure. C’est un facteur déterminant pour le salaire mensuel d’un informaticien. Qu’il soit un Bac +2 ou un Bac +5, être payé à l’heure peut devenir un avantage financier. Par exemple, s’il travaille avec un taux horaire brut à 19 euros, l’informaticien percevra un salaire compris entre 1 950 et 2 300 euros nets par mois. Mais il y a des entreprises qui rémunèrent son informaticien à un tarif plus élevé que 19 euros de l’heure. On se retrouve alors avec une moyenne salariale comprise entre 40 000 à 50 000 euros bruts par an en France

Le développeur informatique peut aussi exercer en freelance et effecteur des missions pour des clients variés. Le statut d’indépendant lui offre une plus grande liberté avec des honoraires très confortables. À titre d’exemple, une développeur freelance peut prétendre à un TJM (Taux Journalier Moyen) de 500 à 1000 euros en fonction de son expérience.

développeur logiciel informatique

VOIR AUSSI : Devenir community manager : définition, fiche métier, formation, salaire

Conseils pour devenir un informaticien avec un excellent rapport salaire / service

Si vous voulez devenir informaticien, et que vous voulez bénéficier d’une rémunération plus attractive, nous n’avons qu’un conseil pour vous. Nous vous invitons à postuler dans les grandes entreprises. Vous aurez ainsi une opportunité d’évoluer dans votre carrière, avec les meilleures conditions possibles. Certes, débuter dans une PME est toujours utile pour acquérir de l’expérience. Mais un jour ou l’autre, vous allez gagner en compétences et en charge de travail. Et qui dit surplus de charges de travail dit augmentation. Là, il est temps de se tourner vers les grandes enseignes.

À part le salaire mensuel, un informaticien peut percevoir des primes variables sur objectif, des primes d’intéressement ou des primes de participation. Que ce soit d’une PME ou d’une grande entreprise, il peut négocier des avantages financiers dans son contrat de travail. Par exemple, il peut bénéficier d’un salaire allant sur 13 ou 14 mois. On rencontre surtout ce type de contrat dans le quart sud-est de la France et en région parisienne. Les salariés peuvent être rémunérés entre 5 et 15 % de plus, par rapport à leurs semblables ailleurs en France.

Les principaux employeurs d’un informaticien

Toute entreprise possédant un parc informatique peut recruter des ingénieurs informatique. Il y a d’ailleurs une pénurie de main d’œuvre qualifiée dans ce secteur avec de nombreuses offres d’emploi disponibles. Dépendant des exigences de ces dernières, l’informaticien sera confronté à diverses missions. Tous les secteurs d’activités actuels ont besoin des services des informaticiens, tels que :

  • Le secteur médical : hôpitaux, centres de santé de base…
  • Industrie : construction, confection, hôtellerie, restauration…
  • Banque et finance
  • Commerce : les sites de vente en ligne, magasins virtuels, boutiques…
  • Entreprise de Services Numériques (ESN)

Quelles sont les évolutions de carrière d’un informaticien ?

La carrière d’un informaticien peut évoluer au fil du temps et du développement technologique. Il peut acquérir plus de connaissances dans un autre domaine informatique durant ses années d’exercice. Il pourra ainsi enrichir son bagage de spécialisation, et se tourner vers d’autres types de postes. Débutant avec un Bac +2, un informaticien peut atteindre un poste beaucoup plus conséquent. Parmi ces postes à haute responsabilité, il y a :

  • développeur informatique;
  • ingénieur système et réseau;
  • administrateur de base de données;
  • chef de projet web et technique;
  • responsable informatique;
  • directeur de services informatiques (DSI).

Devenir informaticien ne veut pas forcément dire rester un simple employé jusqu’à la fin de ses jours. Avec de l’entrain, de l’expérience, plus de spécialisation et un peu de moyens financiers, il peut créer sa propre Entreprise de Services Numériques (ESN). Il sera ainsi le patron de sa propre entreprise.

Pour plus d’éclaircissements à propos du métier d’informaticien, regardez la vidéo suivante !

Noter cet article